Présentation générale

MatriCS est une plateforme mutualisée au service de tous les laboratoires de l’Université Picardie Jules Verne. Elle a été financée à hauteur de 1.800.000 € en 2017 par le FEDER et le conseil régional Hauts de France puis consolidée, soutenu de 900.000€ par Amiens Métropole en 2022. La plateforme rassemble maintenant 4432 cœurs, 25 GPUs et 34.2 To de RAM. La puissance de calculs est évaluée à environ 400 TFlops.

Cluster « dolphin »

La plateforme MatriCS met en commun des équipements scientifiques de numérisation, de calcul haute performance, de stockage, de visualisation et d’interaction. L’objectif est de mettre au service de la recherche et du monde socio-économique un lieu unique de ressources en sciences numériques. Elle propose des numérisations 2D (documents, …) et 3D (monuments, terrains, …) et forme les étudiants et le personnel de l’Université et des industriels à l’utilisation des équipements et des logiciels de la plateforme. La plateforme MatriCS s’inscrit dans un contexte pluridisciplinaire et dessert tous les laboratoires tels que MIS, EPROAD et LTI (Informatique), LAMFA (Mathématiques), LRCS (Batterie), LG2A (Chimie), GEC et EDYSAN (Biologie) ou LNFP (Médecine) et LPMC.

La plateforme MatriCS propose un robot humanoïde Pepper, un scanner laser 3D, une caméra 3D à champ lumineux et un serveur de visualisation avec 2 GPU et des logiciels tels que Faro Scene, ANSYS, Optistruct ou Abaqus… L’équipement principal de la plateforme est un cluster d’ordinateurs. Afin de répondre à de nombreux besoins, le cluster dispose de plusieurs types de nœuds : Des nœuds « normaux », des nœuds avec beaucoup de mémoires pour des recherches demandant beaucoup de mémoires dans les calculs, des nœuds avec 2 GPUs pour des logiciels HPC comme Gromacs ou Lammps, des nœuds avec 4 GPUs pour l’intelligence artificielle -en particulier pour l’apprentissage profond-, des nœuds pour visualiser et interagir avec les résultats. Le calculateur comporte de nombreux nœuds de calcul et un nœud de visualisation.

Une présentation de la plateforme (en français) lors de la Journée Numérique du 28 avril 2022 à l’UPJV